prémisse


prémisse
prielaida statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. assumption; premise; supposition vok. Annahme, f; Prämisse, f; Voraussetzung, f rus. допущение, n; предположение, n; предпосылка, f pranc. prémisse, f; présupposition, f; supposition, f

Fizikos terminų žodynas : lietuvių, anglų, prancūzų, vokiečių ir rusų kalbomis. – Vilnius : Mokslo ir enciklopedijų leidybos institutas. . 2007.

Look at other dictionaries:

  • prémisse — [ premis ] n. f. • 1310; lat. præmissa (sententia) « (proposition) mise en avant » 1 ♦ Log. Chacune des deux propositions placées normalement au début d un raisonnement et dont on tire la conclusion. Axiome constituant l une des prémisses d un… …   Encyclopédie Universelle

  • Premisse — Prémisse  Pour l’article homophone, voir prémices. Une prémisse est une proposition, considérée comme évidente par elle même ou démontrée dans un autre raisonnement, à partir de laquelle on déduit une conclusion. Dans un syllogisme, les deux …   Wikipédia en Français

  • Prémisse —  Pour l’article homophone, voir prémices. Une prémisse est une proposition, considérée comme évidente par elle même ou démontrée dans un autre raisonnement, à partir de laquelle on déduit une conclusion. Dans un syllogisme, les deux… …   Wikipédia en Français

  • Prémisse —    см. Предпосылка …   Философский словарь Спонвиля

  • Prémisses — Prémisse  Pour l’article homophone, voir prémices. Une prémisse est une proposition, considérée comme évidente par elle même ou démontrée dans un autre raisonnement, à partir de laquelle on déduit une conclusion. Dans un syllogisme, les deux …   Wikipédia en Français

  • Syllogisme — En logique aristotélicienne, le syllogisme est un raisonnement logique à deux propositions (également appelées prémisses) conduisant à une conclusion qu Aristote a été le premier à formaliser. Par exemple, Tous les hommes sont mortels, or Socrate …   Wikipédia en Français

  • Copule (logique) — Syllogisme En logique aristotélicienne, le syllogisme est un raisonnement logique à deux propositions (également appelées prémisses) conduisant à une conclusion qu Aristote a été le premier à formaliser. Par exemple, Tous les hommes sont mortels …   Wikipédia en Français

  • Exemples De Syllogismes De La Deuxième Figure — Syllogisme En logique aristotélicienne, le syllogisme est un raisonnement logique à deux propositions (également appelées prémisses) conduisant à une conclusion qu Aristote a été le premier à formaliser. Par exemple, Tous les hommes sont mortels …   Wikipédia en Français

  • Exemples De Syllogismes De La Première Figure — Syllogisme En logique aristotélicienne, le syllogisme est un raisonnement logique à deux propositions (également appelées prémisses) conduisant à une conclusion qu Aristote a été le premier à formaliser. Par exemple, Tous les hommes sont mortels …   Wikipédia en Français

  • Exemples De Syllogismes De La Quatrième Figure — Syllogisme En logique aristotélicienne, le syllogisme est un raisonnement logique à deux propositions (également appelées prémisses) conduisant à une conclusion qu Aristote a été le premier à formaliser. Par exemple, Tous les hommes sont mortels …   Wikipédia en Français